The Horrors revient

So now you know

The Horrors revient, avec cette impression que l’ensemble de critique et y compris le groupe himself redoutent ce retour qu’ils colorent en plus clair. À chaque sortie d’une nouvelle track le groupe se défend de quoi que ce soit –so now you know. Je ne comprend pas pourquoi. On y sent toujours la touche Horrors : cette sonorité mystérieuse et (malgré tout) sombre. Peut être que c’est moins glauque que les premiers opus, il fallait bien qu’ils se libèrent de leurs démons non ?

C’est un poil plus dynamique, plus positf. Moi j’adhère. J’ai connu ce groupe dans une période où j’étais presque macabre moi aussi, moi aussi j’avais besoin de son fort, de cette noirceur. J’ai vécu un after avec eux après un concert (lors de leur passage à l’UBU à Rennes). Faris et les siens sont, en fait, une bande de joyeux lurons ! Aujourd’hui moi aussi j’ai besoin de m’exprimer, d’exprimer un changement (passer d’un blog personnel à un travail en équipe sur EYS…). Voilà pour la parenthèse perso. Voilà pourquoi je soutiens carrément l’arrivée de Luminous dont on reparlera !

0 comments on “The Horrors revient

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *