Talisco sur scène

Talisco sur scène

Convoquée à la rédaction d’Engine Your Sound avant Beauregard, je choisissais de miser notamment sur Talisco dans la catégorie de ceux dont j’allais faire la découverte. J’aurais pu parier gros.

J’ai d’ailleurs littéralement couru au stand Fnac me prendre son album quand il a entamé son dernier titre. Il aurait pu demander à son équipe de me filmer, ça lui aurait fait une belle promo à diffuser ! C’était impossible de rentrer sur Le Mans sans faire tourner son disque dans la voiture. En espace presse, j’ai fanfaronné en lui montrant mon achat, malheureusement je n’ai pu suivre son interview en intégralité, là dessus je suis un peu déçue, faut l’avouer. À bon entendeur, si tu me lis, si tu veux m’avoir au téléphone un peu…

« Ce live ? Ce live ? Allez La Manoeuvre, raconte-nous ! » (Je vous imagine enginers à m’interpeller). Là tout de suite, je vous répondrais bien que son live était puissant et souriant. Tu en ressort avec de la pêche, du positif. J’ai eu pourtant un peu l’impression que Jérôme, qui porte ce projet, était « timide » comme s’il ne se sentait pas à sa place ici, il vivait un beau moment de sa vie je crois. Comme si, lui-même il n’y croyait pas : il joue sur une scène de festival, son public au rendez-vous. Euphories et mélange d’émotions qui rendent cet artiste encore plus sincère.

Talisco 2015

 Talisco live

drum1.jpg_effected

drum2.jpg_effected

Mention spéciale pour le batteur un peu vaudou ou plutôt à fond dans son taf, qui me fait penser à Yannis Philippakis (chanteur de Foals) un peu. Sur scène, Talisco partagent leur sourires, leur sueur. La journée démarrait bien sur Beauregard.

0 comments on “Talisco sur scène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.