Retrouver Spector

Je titre ainsi simplement parce que j’ai écouté en boucle deux anciens titres du groupe (celui-ci et celui-là). À une période où j’étais un peu perdue dans tout, cette découverte musicale aidait alors pas mal ! J’estimais que Spector était un groupe hors de toute catégorie et je les suivais sans les suivre. Je ne sais pas si vous connaissez ou non ? Sachez alors que je suis en train d’écrire sur un quatuor anglais vraiment singulier dans son genre.

Quelques jours plus tôt que le 20 aout (ouais ça fait un bail que cet article était dans les publications à venir), le label me transmet de quoi récupérer digitalement le nouvel album, Moth Boys. Ça tombait bien, à pic, pour cette fin d’été. Ça m’a remotivé à l’idée de s’éloigner un peu plus des plages et de la farniente ! D’entrer dans le vif des sorties à venir ! Je retrouve alors une voix de leader que j’adore. Bizarrement je ne mettais aucun visage sur Fred Macpherson.  Entendre sa voix me donne envie de le voir. Identifier le type. En fait si, je me souviens, j’avais déjà vu son allure : à l’époque il avait les cheveux plus courts. Il a l’air énigmatique, d’ailleurs nos voisins anglais le chroniquent comme tel. C’est bien vrai qu’il a une voix de stentor (a.k.a une voix puissante, retentissante et audible). Elle y est pour beaucoup je pense dans le succès des Spector.

Fred Macpherson

Depuis ce 20 aout je suis devenue accro à cet album, je l’écoute sur la plupart de mes trajets puisque je l’ai vite fait transféré dans mon iPod. Je suis plus qu’opérationnelle (je connais déjà certains couplets par coeur…) pour vous en parler ne sachant toutefois pas trop par où commencer ! Un tour de ce qu’en disent les autres ?! NME leur attribut un 7/10, d’autres racontent que ce deuxième album parait plus mature, tout autant prometteur que le premier.  Les derniers sont contents de les retrouver tout comme ils étaient restés à la fin de leur tournée. Tout le monde est d’accord pour dire que Spector mélange les genres. Ouais l’ensemble est cohérent, j’accroche à ce mélange, j’adore les paroles d’à peu près tous les titres. Ces titres qui réussissent à m’emporter que les guitares ou les claviers soient rois, que l’on soit plus Stay High ou Kyoto Garden… L’album est percutant.

Spector rentrée 2015

 

0 comments on “Retrouver Spector

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.