Panoramas, c'était si bon… Rone, Bakermat, Mr Oizo…

DSC_0002

Ce weekend j’ai enfin pu endosser mon costume de festivalier (je m’engourdissais…) pour le premier rendez-vous musical de l’année. Panoramas #17 , mon corps s’endormait depuis décembre ! Ça fait du bien de retrouver le chemin des festivals et surtout l’ambiance !

Ça faisait depuis quatre ans que je n’avais pas mis les pieds dans l’electro de Panoramas, en 2010 il y avait déjà du beau monde : les italiens The Bloody Beetroots, Yuksek, Naive New Beaters, Pony Pony Run Run

Cette année, une programmation comme j’aime, des prestations à vous donner la chair de poule, comme celle de Rone que j’ai retrouvé (vu à Rock N’ Solex), la tuerie ! Une effervescence a surgi dans le Grand Club, déjà bien chauffé par WhoMadeWho ! Bye Bye Macadam est toujours aussi envoutante… prestation après prestation il nous oblige à l’aimer ce gars là !

Rone panorama

Après entre en scène Boyz Noise, je n’ai vu que le début car Klingande nous appelait, direction le club Sésame ! Je m’attendais à mieux… L’ambiance était quand même là, public enflammé, bousculé et chantant sur une reprise de Wankelmut et le fameux Jubel !

Bakermat débarque et suit parfaitement la finition de Klingande, sa trompette, son bon son, sa présence, l’ambiance se réchauffe et explose sur One Day, Vandaag et une reprise du sexy Only You de Disclosure ft Flume ! Quota de sauts, cris et mains dans les airs remplis pour Bakermat ; )

Retour au Grand Club, Quentin Dupieux alias Mr Oizo rentre en scène, l’intro stressante, funk d’Unicat en ouverture, « Vous êtes des animaux » (mais y’en avait partouuuut !!), Solid, les tubes et sons s’enchainent et le Grand Hall se transforme rapidement en Zoo, les animaux sont bien sortis de leurs cages…

Dernier concert pour ma part, je n’ai pas pu rester jusqu’à dimanche… J’aurai bien revu Fakear, écouté Jabberwocky (à retrouver à Rock’n Solex cette année) N’hésitez pas à nous donner vos impressions sur ce week-end et vos retours sur le samedi et dimanche ; )

lapin panorama

Je voudrais faire un point d’honneur sur les jeux de lumière, autre la musique qui vous emporte, Panoramas a assuré pour nous en mettre plein les yeux !

C’est un festival qui s’inscrit depuis des années dans la cours des grands comme le brestois Astropolis, ça fait du bien de voir des festivals du pays qui continuent à nous faire aimer, découvrir ces artistes là.

Photo Crédit : Antoine Barré – BadaBada

0 comments on “Panoramas, c'était si bon… Rone, Bakermat, Mr Oizo…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *