MaSterS : en interview !

Vous vous souvenez de mon post sur les MaSterS ? Eh bien, ils sont à nouveau sur EYS, cette fois-ci pour une petite interview, cinq questions pour en savoir un petit plus sur eux. D’ailleurs, en parlant de ça, je sais d’où ils viennent vraiment maintenant : Christos Fanaras est d’origine grecque, quant à M. K. Hauser, il est à la fois hongrois et suédois (tout pour plaire aux françaises).

MaSterS

1/ Comment vous sentez-vous après la sortie de votre album ? Les gens peuvent désormais l’écouter, avez-vous des craintes ?

-Nous sommes plus heureux qu’angoissés. Acid Witch Mountain a sa propre vie dorénavant, il est hors du nid. Alors c’est plutôt un bon feeling.

2/ J’ai lu que vous ne ferriez pas de performance en live. Quelles sont alors vos attentes avec Acid Witch Moutain ?

-Nos espérances ? Nous espérons que les gens aimeront s’aventurer dans le monde mystérieux d’AWM. Nous espérons aussi qu’un grand producteur de Hollywood se mettra en contact et nous offrira une grande somme … et en réalité commencer à tourner le film ! 😉

Voilà je suis la première française à craquer sur eux ! Parce qu’ils sont marrants aussi, ils me font rêve à me répondre comme ça.

3/ Comment vous vous êtes rencontrés ? Et comment avez-vous aussi rencontrés Yan d’Ego Twister ?

-Moi et Christos on s’est rencontrés y’a un moment alors que nous jouions de la musique respectivement dans d’autres projets musicaux, mon groupe c’était Agaskodo Teliverek et Christos était dans Jack Shirt.
En 2009 Christos a rejoint Agaskodo sur la guitare basse. Le groupe s’est séparé en 2010. Jack Shirt joue maintenant sous son vrai nom, Christos Fanaras, et il a aussi une nouvelle formation appelée Elephant House.

Pour ce qui est de Yan, la rencontre s’est faite pendant les années Agaskodo. Surement en 2008. Yan était et est un grand fan d’Adaadat Records. Il y a une forte affinité artistique entre les deux labels. Les deux labels ont une super mentalité et elle est visionnaire. Ils donnent aussi beaucoup d’espace créatif à leurs artistes. Je pense que cette façon de fonctionner est tout autant la même pour Yan d’Ego Twister et pour Bjorn d’Adaadat. Je pense qu’étant des musiciens eux-mêmes, produire et promouvoir des groupes dans lesquels ils se verraient est ce qui fait leur valeur, est ce qui donne envie de travailler avec eux.

4/ Êtes-vous déjà venus en France ? Quel est votre artiste français favoris ou votre groupe ? What are your favorit artists/Bands ?

-Agaskodo a pas mal joué en France puisqu’en plus notre agent était française (Julie Tippex).
C’est un pays avec un grand sens de l’hospitalité avec un public de passionné. Bon allez, si jamais on lançait MaSterS sur du live, on adorerait jouer en France.
Pour ce qui est de nos favoris, notons : Ennio Morricone, Vangelis, Faust, Popol Vuh, Arvo Part et pas mal d’autres…

5/ Le site web s’appelle Engine Your Sound, et je suis curieuse ! Qu’est-ce que vous comprennez de cette expression ?

-Engine Your Sound me fait penser à réaliser son son… Ou que le son est un moteur !

Merci à vous deux les garçons ! Ça me donne envie de les écouter encore et encore du coup 😉

0 comments on “MaSterS : en interview !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.