Se fier à un label

L’autre jour, je restais un moment à lire un mail attirant mon attention sur 77:78, nouveau projet d’Aaron Fletcher et Tim Parker. J’ai eu le coup de cœur en allant les écouter. Je m’intéressais longtemps ensuite à leur label qui est  Heavenly Recordings. Et je me suis dit que j’allais vous faire un article vous expliquant le pourquoi du comment de « se fier à un label ».

Puisqu’un autre jour aussi, on s’est retrouvés à commander pour la maison toutes (je dis bien toutes) les sorties d’un label (Guruguru Brain) parce que franchement on aime. Alors comme ça on devient de vrais aficionados qui soutiennent également. À l’origine, Guruguru Brain, c’est le projet de deux membres des grands Kikagaku Moyo, un groupe qu’on ❤ beaucoup, on les a rencontré à Rennes autour d’une interview. Ils nous ont parlé de leur désir de quitter le Japon pour les Pays-Bas afin de se sentir plus libres, en connexion avec la (vraie) nature et de travailler sur ce projet de label.
Il y a à peine deux mois, nous retournions à Rennes assister au concert des Minami Deutsch. Confirmant ma règle de se fier à un label. Encore un concert puissant, les japonais en ont vraiment dans les tripes.
(Ils sont souvent invités par les rennais de FTTT, faut vraiment que je trouve le temps de vous parler d’eux).

Un label ? C’est surement un de mes rêves, d’en monter un, un jour.
Respecter l’essence même, de réunir ensemble des artistes faisant sens.
Avec Engine Your Sound on est amenés souvent à la collaboration, c’est très intéressant d’échanger avec les labels indépendants. Disons qu’ils seraient plus à l’écoute et attentif à ce que tu peux leur partager.
Engine Your Sound a aussi permis à Cranes Records d’organiser une release party, à l’époque où nous avions de jolis bureaux. C’était l’occasion d’avoir deux concerts, de vendre du merch et surtout de se rencontrer public/artistes/pro…

Y’a quoi pour 77:48

77:78 alors moi je ne les connais pas du tout ! Ni sous le nom de leur ancienne/autre formation The Bees. Ceci dit j’ai bien aimé lire cette chronique sur Clash Music. Ce n’est certainement pas l’album percutant de l’année mais il vaut le détour. On passe un bon moment non sans son originalité. J’ai bien tendu l’oreille sur le 4e titre Poor It Out, petite ballade.

Y’a quoi pour Dan Stock

C’est différent, peut être plus rock. Nous avons là un jeune homme inspiré dont on salut le talent. Mon titre préféré c’est Have You Heard The News sa voix me fait penser à Pete Doherty, à mon adolescence. C’est bon de se sentir jeune et insouciante ahah. Y’a de la nostalgie ! C’est vraiment un joli son.

Donc fiez vous à des labels ! Cultivez votre curiosité, regardez comment ils travaillent. Soutenez-les.

Artistes découverts grâce au label PIAS, pour autant il est sorti du cœur tout court sans aucune commande.

0 comments on “Se fier à un label

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.